Ciné: Un sac de billes de Christian Duguay

February 9, 2017

C’est un film qu’on voulait voir depuis un bon moment déjà. L’attente est enfin terminée, voici ce que l’équipe de The Sight a pensé du film sobrement intitulé comme le livre dont celui-ci est l’adaptation : « Un Sac de Billes ».

 

Bon, on ne va pas tourner autour du pot 2h, c’est sûr qu’on ne va pas voir un sac de billes pour rigoler et se taper sur la panse, mais cela reste néanmoins un film absolument somptueux.

 

L’atmosphère : Une réussite sur tous les plans…

 

Le film commence et on est tout de suite plongé dans la France de la seconde guerre mondiale. Les décors sont surprenants de par leur authenticité, les costumes représentent brillamment la France sous l’occupation allemande tant sur le plan des couleurs que du style très sobre et épuré dont ceux-ci font preuve.

 

Le casting : quand l’innocence enfantine rencontre la dureté de la vie…

 

« Un sac de billes » c’est avant tout l’histoire de deux enfants juifs envoyés en zone libre par leurs parents (joués par Patrick Bruel et Elsa Zylberstein) pour tenter de les protéger du joug allemand qui se répand comme une trainée de poudre à Paris.

 

Maurice, interprété par le talentueux Batyste Fleurial, se retrouve en charge de son petit frère, Joseph (joué par le jeune et pourtant si impressionnant Dorian Le Clech), et ensemble, ils doivent traverser la France entière, dont l’équilibre politique est très instable. Le but final étant de rejoindre leur famille à Nice et de retrouver un semblant de vie normale.

 

Ils se retrouvent rapidement au cœur de différentes situations tantôt cruelles, tantôt salvatrices, mais continuent de se battre, peu importe les défis auxquels les deux frères doivent faire face. Unis contre le monde, ils ne sont motivés que par une chose: retrouver leur famille.

 

L’émotion à son état le plus pur…

 

On ne va pas vous mentir, vous allez probablement pleurer toutes les larmes de votre corps et ce à de nombreuses reprises car la prestation de toute cette famille est à couper le souffle.

 

Lorsque l’on ressort de la séance on est quelque peu anéanti, mais surtout conscient de la chance que nous avons d’être vivants et libres. On réfléchit, et on se dit que ce film est le parfait témoignage retraçant le combat d’une génération pleine d’espoir et de courage. En somme, et vous l'aurez compris, c’est un chef d’œuvre à ne louper sous aucun prétexte.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com