Une initiative appelée "La vérité qui dérange"...

May 14, 2017

Aujourd'hui, l'équipe de The Sight accueille une personne comme on en voit peu. Pourquoi ? Vous allez comprendre ! On sort de l'Hexagone direction l'Angleterre, ou plus précisément Londres. Préparez-vous à rencontrer une âme bienveillante et éternellement optimiste: Lola. 

 

 

Jordan: Salut Boss ! Je ne sais pas si je dois toujours t’appeler comme ça, car ami semble désormais plus porteur de sens ? Tu en penses quoi ? 


 

Lola:  Ah ah ! Lola c'est très bien ! Même si cela me manque un peu de ne plus t'entendre m’appeler Boss! 

(Lola est en fait mon ancienne formatrice chez LeadGeneratorsDigital, une agence de marketing digital basée à Londres. Et si The Sight a vu le jour, c'est grâce aux connaissances qu'elle m'a transmises


 

Jordan: Je suis vraiment heureux de pouvoir utiliser The Sight comme plateforme pour pouvoir discuter d'un projet pour lequel tu as redoublé d'efforts pendant des mois. J'ai suivi son avancée depuis la France, et je dois t'avouer que je suis fier de ce que tu as accompli. Pour nous, il s'agit de l'exemple parfait d'une âme pure qui fait de son mieux pour changer les choses


 

Lola: Waouh ! Merci ! Je ne suis pas de celles et ceux qui croient pouvoir changer le monde, mais néanmoins j'ai foi en la force de petits changements pour vraiment faire la différence. Jusqu'à ce que ceux-ci fleurissent en une belle et grande initiative. 


 

Jordan: On s'y met alors ? "The Uncomfortable Truth" c'est quoi au juste ? 

 


 

Lola: The Uncomfortable Truth se veut être un espace sûr dans lequel tous les individus tels qu'ils soient puissent se réunir et discuter de leurs histoires. A la fois en ligne et dans la vie réelle, on fait de notre mieux pour que tout le monde soit respecté avec respect. 

 

Tous les mois, on organise des réunions, durant lesquelles nous faisons venir un intervenant qui va partager sont expérience, de façon à ce que nous puissions voir les choses sous un angle différent. 

 

Jusqu'ici nous avons reçu 5 intervenants: Aithghen Huskinson qui nous a raconté son expérience en tant que personne "genderfluid" dans un monde ouvertement "gender binary". Chris Hall, qui lui nous a raconté ce que c'est de souffrir d'angoisse et de dépression; Kay Holford qui nous a touché avec son histoire en tant que mère dans une relation polyamoureuse; Cassie Kinoshi qui nous a montré la dureté d'être une femme noire travaillant en tant que créa; et pour finir Ruka Johnson, victime de micro-agressions, de harcèlement et de discrimination, à cause de sa place de femme lesbienne travaillant dans le monde de la télé britannique et dans l'industrie cinématographique.  

 

Notre prochaine réunion se fera le 26 May, et tournera autour de la question du féminisme en étant musulmane, avec en invitées Maria Q et Fouzia Siddique. 

 

En somme, je pense que nous vivons entourés de personnes aux histoires riches, qui naviguent à travers la vie d'une façon similaire à la nôtre. Grâce aux réseaux sociaux et aux algorithmes des moteurs de recherche, on est souvent confortés dans nos propres croyances, nous faisant passer à côté de visions différentes. Je voulais donc faire en sorte de créer plus d'espace hors zone de confort, pour que les gens se confrontent à des réalités différentes, mais aussi puissent être écoutés, apprendre, et rencontrer d'autres personnes avec des vécus diamétralement différents, mais tout aussi riches.  
 

Jordan: Quelle était ta motivation première ? Et comment les gens ont-ils répondus? 


 

Lola:  Je pense que ce qui m'a motivé c'est de voir la manière avec laquelle on peut être intolérant à de maintes occasions, sans réellement s'en rendre compte et passer à côté de ce à quoi les gens qui nous entourent doivent faire face. Avec la mondialisation, nos sociétés se diversifient, et je pense qu'on est pas complètement préparé à ça. Si on veut faire en sorte de pouvoir vivre ensemble dans le respect de l'autre (croyance, orientation sexuelle, genre, handicap, mode de vie, etc), je pense que c'est important de s’éduquer pour devenir de meilleures personnes. 

 

Ce qui me plait vraiment dans ce projet, c'est ce qu'il apporte aux autres. De la part des intervenants qui viennent nous voir, j'entends souvent des choses telles que "faire ceci m'a vraiment fait du bien et m'a reboosté niveau confiance en moi" ou encore "j'aime le fait que vous ayez créer un cocon dans lequel les gens peuvent se permettre de poser des questions sans pour autant avoir peur de paraître intrusif". Et à l'inverse, j'entends également beaucoup de choses venant directement des membres du groupe qui disent se sentir moins seuls. Et quand on entend des personnes dire qu'elles ressortent des réunions avec une vision différente, et bien j'estime qu'on a fait du bon travail. 

 

Sur le plan personnel, j'aime le fait que ces réunions repoussent sans cesse les barrières toujours plus loin, me permettant d'apprendre des autres. 
 

Jordan: Si des personnes habitent à Londres et souhaitent se joindre aux réunions, où est-ce qu'ils peuvent vous retrouver ?

 

Lola: Merci de le demander ! Peu importe où vous soyez dans le monde, je vous invite à nous rejoindre sur facebook, c'est là que les intervenants, les organisateurs et les membres de cette superbe communauté partagent leurs contenus préférés, discutent, posent des questions, et échangent des informations à propos des réunions. 

 

Sur Meetup.com, il y a aussi un aperçu de nos événements à venir, ainsi que des informations sur ce que nous faisons et comment nous le faisons. 


 

Jordan: C'est désormais l'heure pour la dernière question, et elle est assez simple à vrai dire. Nous avons basé notre site sur un concept simple appelé "The Sight" (trad: la vision). Selon toi et peu importe la longueur de la réponse, avoir "The Sight", c'est quoi ? 


 

Lola: En mettant cette expression dans le contexte de The Uncomfortable Truth, je dirais qu'avoir "The Sight" c'est avoir différentes perspectives, c'est étendre son horizon et comprendre les choses même quand celles-ci peuvent mettre mal à l'aise. C'est voir et analyser le monde à sa façon. 


 

Jordan: Merci énormément de m'avoir accordé un peu de temps, j'ai adoré ça et je tiens vraiment à te dire à quel point je trouve que tu es une source d'inspiration. Je te souhaite bonne chance pour la suite. 


 

Lola: Jordan, je suis tellement fier de toi et ton équipe ! Je suis tellement reconnaissante d'avoir pu te rencontrer, et tu es toi aussi une belle source d'inspiration. Longue vie à The Sight ! 

 

 

 

 

On ne vous mentait pas, Lola est vraiment une personne formidable ! Donc on résume, si vous êtes sur Londres, ou que vous planifiez d'y rester quelque temps, essayez d'assister à une de ces réunions, vous ne le regretterez pas ! Pour nous c'est l'heure de repartir direction la France et ses croissants. On vous retrouve très bientôt, LOVE ! 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com