The mortal instruments Renaissance: Tome 1 la princesse de la nuit.

June 18, 2017

Issu de la saga déjà culte "The Mortal Instruments", cette nouvelle saga reprend les aventures du personnage d'Emma Carstairs, dont nous avions fait la connaissance lorsqu'elle n'était encore qu'une jeune fille. Désormais adulte, elle est devenue chasseuse d'ombres à part entière et a rejoint l'institut des Blackthorn où vit Julian, son meilleur ami/parabataï (tous deux sont liés par des liens profonds, magiques, augmentant leurs capacités au combat).

Alors qu'Emma continue secrètement d'enquêter sur l'assassinat de ses parents, des cadavres sont retrouvés non loin de l'Institut avec des inscriptions similaires à celles retrouvées sur les corps des Carstairs. Les deux amis et leurs nouveaux acolytes entament alors une enquête qui va faire resurgir des secrets que beaucoup auraient préféré ne jamais voir refaire surface.

 

 

 

A noter également que Shadow Hunters (les chasseurs d'ombres) a été adaptée par Netflix et vient de signer pour une troisième saison.



Une "suite" aussi puissante que ses prédécesseurs...


- Le retour en force des chasseurs d'ombres, et de leurs capacité magiques est écrit avec brio -


Le terme suite est ici mal employé puisqu'il s'agit plus d'une nouvelle histoire qui se passe dans le monde des chasseurs d'ombres que Cassandra Clare a déjà crée grâce à sa première saga. Pourquoi faire cette distinction ? Tout simplement parce qu'une personne qui n'aurait pas entendu parler de la saga précédente est tout à fait capable de comprendre l'histoire, les premiers chapitres expliquent tout, rendant le plus novice des lecteurs capables de se situer et de comprendre ce monde particulier.

Bien évidemment je vous conseille fortement de lire la saga dans l'ordre et donc de commencer avec The Mortal Instruments, mais si jamais cela vous effraie, vous pouvez tout aussi bien commencer par la princesse de la nuit.



Ces liens qui nous unissent...


La princesse de la nuit met en exergue les liens qui unissent les individus et qui les rendent plus forts ou à l'inverse les rendent plus vulnérables. Les personnages vivent à 200 à l'heure et se retrouvent souvent submergés par des émotions qui sont vues pas leurs aînés comme "nocives". Et ce ne sont pas les lois archaïques qui régissent la vie des chasseurs d'ombres qui diront le contraire. La loi est dure, mais c'est la loi, et gare à ceux qui essaieraient de passer outre.

La princesse de la nuit, c'est aussi une aventure qui se fait en famille. En effet, différentes générations de Blackthorn (la famille de Julian, qui dirige l'Institut) se viennent en aide et doivent apprendre à s'accepter tels qu'ils sont, quitte à s'éloigner des sacro-saintes règles. Et tous les nouveaux personnages qui accompagnent nos héros dans leurs aventures ont leur place à condition qu'ils soient prêts à se sacrifier pour sauver le monde des humains. 

 


Vampire, sorciers, loup-garous et peuples féeriques.
 

Là aussi on est très heureux de replonger dans cet univers avec un regard neuf. On prend énormément de plaisir à redécouvrir cette atmosphère de fantaisie urbaine et les luttes de pouvoirs qui fracturent le monde des ténèbres sont magnifiquement décrites, nous donnant envie de faire partie de cette aventure qui est très loin d'être sans danger.

On retrouve une violence crue, et de la haine entre les différentes créatures obscures, et on est content de voir que les chasseurs d'ombres ont toujours une raison d'exister : tenter d'y apporter de l'ordre en respectant les uns et les autres, quitte à sortir les armes pour apporter ordre et discipline.



Des personnages phares qui apparaissent sous forme d'interludes plus qu'appréciés.


On a l'immense joie de retrouver des personnages qui ont assuré le succès de la saga. On découvre ce qu'ils sont devenus, même si ce n'est que pour quelques parenthèses et entre adoption et mariage, là aussi l'histoire est loin de toucher à sa fin.

Cassandra Clare répond ainsi à toutes ces questions que les fans de la première heure se sont posés, et c'est avec un plaisir non dissimulé qu'on replonge dans cet univers qui nous a tant ému et passionné pendant de longues heures de lectures sous la couette ou dans le métro. 



Pour conclure...


Vous l'aurez compris, j'ai littéralement adoré ce livre et je ne m'attendais vraiment pas à être embarqué une seconde fois même au travers de personnages différents. La richesse de l'univers de Cassandra Clare est telle qu'il regorge constamment de surprises qui nous donnent envie de vivre dans ce monde de magie et de créatures obscures quittent à y laisser la vie. 

La princesse de la nuit, c'est disponible aux éditions Pocket Jeunesse dès aujourd'hui ! 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com