CINE: Split ou comment voyager au fin fond de la conscience humaine !

February 25, 2017

C’est un film qu’on attendait de voir depuis longtemps. Et le jeu en valait la chandelle. Aujourd’hui on vous parle de « Split » le nouveau thriller horrifico-psychologique qui traite des troubles dissociatifs de la personnalité.

 

Split c’est l’histoire de trois filles qui se font kidnapper par un homme mystérieux atteint d’un trouble qui a révélé chez lui 23 personnalités différentes. Il les séquestre, les enferme sous terre, et c’est là que la psychose commence. A chaque fois que celui-ci revient, il incarne une personne différente. Tantôt violent, tantôt doux, adulte ou encore enfant, les trois prisonnières sont dans l’incapacité de prédire ses réactions. Et de savoir si elles s’en sortiront en vie…

 

Un thriller sur un fond de mystère médical.

 

Le trouble dissociatif de l’identité est la présence au sein d’un même corps physique de plusieurs identités mentales. Femme, homme, enfant, plusieurs personnalités avec plusieurs histoires cohabitent ensemble, faisant vivre un enfer à la personne atteinte de ce trouble. Perte de mémoire, attitude changeante, la personne propriétaire du corps ne se retrouve plus maîtresse dans sa propre maison. C’est un trouble essentiellement causé par une enfance marquée par des évènements à caractère traumatique ayant poussé l’individu à créer différentes identités pour faire face à cette situation. Cette pathologie soulève la question du potentiel de l’esprit sur le corps, et l’impact de nos croyances sur nos capacités.

 

James McAvoy : un jeu d’acteur à son état le plus pur.

 

Le kidnappeur est interprété par le très talentueux James McAvoy, que nous avions déjà pu découvrir dans la peau du professeur Charles Xavier dans la franchise X-Men, ou encore aux côtés d’Angelina Jolie dans « Wanted : choisis ton destin ». Même s’il est vrai que l’acteur de 38 ans avait déjà révélé son talent dans ces blockbusters, il atteint ici un tout autre niveau. Car c’est dans la peau d’un seul personnage, qu’il livre 23 voire 24 interprétations différentes, toujours en faisant preuve d’une justesse transcendante, et d’une maîtrise de chaque mouvement, de chaque intensité. Il donne une véritable existence à des personnes diamétralement opposées, et au sein d’une même enveloppe physique. Et on en a encore le souffle coupé.

 

Deuxième révélation : Anya Taylor Joy

 

Il est vrai que l’interprétation de James McAvoy nous offre son lot de sensations fortes, mais elle ne serait rien sans le jeu complémentaire d’Anya Taylor Joy, qui incarne Casey, une jeune fille piégée par un passé qui ne cesse de revenir la hanter. Intelligente et emprunte de self-control, Anya Taylor Joy est captivante et tout chez elle nous plonge de plus en plus profondément dans l’histoire : son allure, l’intensité derrière ses yeux fuyants, on désire qu’elle s’en sorte, car elle le mérite. Je ne vous en dirai pas plus quant à son histoire, ou l’issue du film, car il faut que vous découvriez l’histoire par vous-même, sans quoi vous passeriez à côté de l’essence même du film.

 

Ce qu’on retiendra :

- Une tension omniprésente qui vous prend et ne vous lâche pas avant la fin.
- Des acteurs talentueux, et un mystère médical fascinant.
- Une réalisation fabuleuse qui sait ménager le mystère jusqu’à la fin.

 

Split c’est dans les salles que ça se passe ! 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com