Okja, une claque à la sauce Netflix

July 10, 2017

Okja, un cochon génétiquement modifié créé par une société prétendument verte et OGM-free est élevé dans les montagnes coréennes par la petite Mija qui n'a aucune idée de ce qui se trame autour d'elle. Jusqu'au jour où la société décidé de reprendre Okja, laissant une Mija en colère et qui promet alors de se battre pour récupérer Okja.

 


Un casting 4 étoiles...et une Mija à briser le cœur.

Steven Yeun (Glen Dan's TWD), Tilda Swanton (la reine blanche de Narnia), Jake Gyllenhal (Brokeback Mountain) ou encore Lily Collins (Clary dans la Cité des ténèbres); ils sont tous présents et incarnent des personnages aux multiples facettes qui permettent de donner encore plus de force à un film qui reste une production Netflix (même si à mon avis c'était le meilleur choix pour une telle histoire). Quant à Mija, la jeune héroïne interprétée par Seo-Hyun Ahn, elle vous brise le cœur du début jusqu'à la fin tout en vous inspirant par son courage et sa détermination sans limites, vous offrant une expérience visuelle de manière concentrée, quasiment chirurgicale.

Une satire féroce sur le rôle des multinationales, les faux semblant écologiques et notre méthode de consommation...

Il y a des pourris dans ce monde, tout le monde le sait, mais alors avec Okja, ça nous éclate au visage tellement ce film est emprunt d'une vérité crue et sans artifices. L'hyper-productivisme en prend plein les dents, et les multinationales motivées par le profit sont mises sur le devant de la scène, nues comme des vers. La critique principale gît dans la stratégie marketing faussement écolo qu'utilise l'entreprise Mirando pour justifier l'existence de ces cochons génétiquement modifiés, une stratégie efficace puisque les gens gobent naïvement ce qu'ont leur donne précuit dans la bouche, en redemande de surcroît et même si cela reste un portrait satirique, on ne peut que y déceler une part de vérité dérangeante.

L'histoire d'une amitié sans frontières...

On va pas aller par quatre chemins, ce film bouleverse le noyau même de ce que vous êtes. Outre vous faire prendre conscience de tout ce que j'ai évoqué précédemment, il vient vous cueillir dès les premières minutes, et ne vous lâche qu'au générique de fin. Mija traverse le monde pour sauver Okja, et pour elle qui a toujours vécue dans la montagne, elle réalise à quel point certaines instances de ce monde sont gangrenées jusqu'à la moelle: cruauté, profit, manipulation de foules, tout y passe, et vous vous retrouvé complètement désemparé et légèrement mal dans votre peau. Légèrement. À l'heure où j'écris ces lignes, je me dis que me nourrir uniquement de salade semble une bonne option -rire-

Je ne sais pas comment vous dire de le regarder tellement ce film est fort. Il vous suffit juste de me faire confiance. Vous en ressortirez plus grands, avec un esprit un peu plus éveillé, et peut être même une lucidité nouvelle. Okja, c'est sur Netflix, et c'est à regarder d'urgence.


 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com