Les remakes live des dessins animés Disney : fausse bonne idée ?

September 12, 2017

Les années 2010 ont vu apparaître une étrange mode de la part des studios Disney qui est celle de reprendre leurs classiques animés et d'en faire des versions live (entendez avec des vrais acteurs). Cela a commencé avec Alice au Pays des Merveilles (2010), puis on a pu voir Maléfique, Blanche Neige (deux versions en une année), Cendrillon, le Livre de la Jungle, Tarzan (certes celui là n'a pas été produit par Disney) et plus récemment la Belle et la Bête. Et alors que de nombreux films sont encore à prévoir (Mulan, le Roi Lion, Aladdin, Dumbo, la Petite Sirène...) il est temps de s'interroger sur le bien fondé d'une telle entreprise.

 

 

Est ce que c'est parce qu'on peut le faire qu'on doit le faire ?

 

Ben oui c'est bien beau de sortir une adaptation chaque année d'un film qui existe déjà mais est-ce que c'est une si bonne idée que ça ? Certes les recette de la Belle et la Bête confirment Disney dans leur bon droit mais quand même. D'un côté cela permet de redécouvrir les dessins animés avec lesquels on a grandi, de voir les nouvelles générations s'enthousiasmer pour les mêmes personnages qui nous faisaient rêver nous enfants, de donner un côté plus réel et tangible à ces contes de fées. Mais d'un autre côté est ce qu'on en a vraiment besoin ? la Belle et la Bête l'a prouvé sur ce point là aussi, le film est un copier-coller sans saveur du dessin animé, à la scène près, à la réplique près. Alors oui les acteurs sont formidables, les décors sont splendides, mais tant qu'à prendre le risque de toucher à un monument autant faire en sorte que cela vaille le coup ! Non, désolé Emma je t'adore, et si personne d'autre que toi n'aurais pu jouer Belle, tu ne m'as pas non plus convaincue. Pour moi une adaptation live ne vaut la peine d'être réalisée que si elle apporte quelque chose au dessin animé, que si elle s'en éloigne suffisamment pour nous faire découvrir un autre aspect du conte originel. Seuls quelques éléments de décors, de costumes ou de sons doivent venir en rappel du dessin animé, suffisamment pour n'être qu'un petit clin d'oeil émouvant à ce qui nous a fait rêver. Je prends pour exemple le Livre de la Jungle qui pour moi est une parfaite adaptation, qui a su différer du dessin animé suffisamment pour réveiller notre émerveillement mais qui pourtant a su rester fidèle aux grands traits du dessin animé. Idem pour Maléfique qui a prit le parti d'explorer une facette inconnue de la Belle au Bois Dormant. 

 

Perte d'imagination pour la firme aux grandes oreilles ? 

 

Pourquoi Disney se retrouve-t-il à puiser dans ses vieux films ? Etant donné le succès de la Reine des Neiges ou de Vaiana on a du mal à croire que c'est parce que les enfants boudent les dessins animés. Seraient-ils à ce point en mal d'inspiration qu'ils aient besoin de réutiliser leurs anciennes idées ? Quand on voit qu'ils nous ont servi, rien que cette année, un cinquième Pirates des Caraïbes, un troisième Cars, un huitième Star Wars (sans compter les dérivés), et deux je-ne-sais-plus-combien-ième Marvel (Marvel étant une filiale de Disney), cette hypothèse ne semble guère irraisonnable. Mais ça serait franchement triste. La raison, pas franchement mieux mais plus réaliste, est que Disney, face au succès de Alice aux Pays des Merveilles, s'est rendu compte qu'ils étaient assis sur une véritable mine d'or et que non seulement ils n'auraient pas à se décarcasser chaque année pour trouver des idées originales, mais qu'en plus le succès de ces adaptations était quasiment assuré. Ces films attirent la génération qui a grandi avec les dessins animés mais également leurs propres enfants et même les ados d'aujourd'hui, trop jeunes pour avoir connus l'engouement des années 1990 pour les classiques Disney mais trop vieux pour les dessins animés. Bref, c'est le filon idéal, Disney l'a bien compris et il n'est pas près de s'arrêter.

 

Puisque Disney semble déterminé à continuer à adapter ses classiques au cinéma il ne reste plus qu'à espérer qu'ils ne persistent pas à faire des copies insipides des merveilles qu'ils ont déjà pu faire (s'il vous plait ne massacrez pas le Roi Lion et Mulan s'il vous plait s'il vous plait s'il vous plait). Affaire à suivre.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com