Les Gardiens de la Galaxie 2: Merci Bébé Groot.

April 27, 2017

Et oui, à The Sight on a enfin eu la chance d'aller voir la suite des aventures de nos protecteurs intersidéraux, les gardiens. Il y a du très bon, comme du fadasse. Explications.

 

Des gardiens fidèles à eux-mêmes...

On retrouve notre fine équipe, loufoque à souhait qui a su nous séduire dans le premier volume de leurs aventures. Starlord (alias Peter Quill) est toujours aussi égocentrique et attachant à la fois car ce sont ses défauts qui le rendent humain. Gamora est encore plus badass que dans le premier bien que cette fois-ci transie d'amour pour le leader de l'équipe (oui, on voit venir le jeu du je t'aime, moi non plus à trois milles). Drax, quant à lui est aussi brut de décoffrage que possible et son intelligence équivaut toujours à celle d'une valise sans poignets et sans roues. Mention spéciale pour Mantis, Rocket et Bébé Groot qui apportent cette touche comique bien dosée, nous sauvant ainsi de ce qui aurait été sans nos trois cinglés, un navet intergalactique. On a envie de les adopter, de leur faire des câlins, et en fin de compte, ça fait du bien.

Une bande son rétro qui s'accorde parfaitement avec le ton "sors ton second degré" du film.

On retrouve ce côté rétro qui nous avait tant plus dans le premier film, permettant à ceux de la génération Walkman, de plonger droit au cœur de leurs souvenirs. On est content de retrouver au sein de cette bande son, les genialissime Fleetwood Mac, Sam Cooke ou encore David Hasselhoff dans une chanson inédite "Guardians Inferno".

Un scénario qui casse pas trois pattes à un canard d'Uranus...

On note quant même une faiblesse scénaristique assez flagrante, ainsi que quelques longueurs, et même si les effets spéciaux et les plans séquences sont quand même impressionnants, il ne suffisent pas à nous convaincre totalement. Là encore on peut se poser la question du génie pur, ou du manque d'une véritable storyline, car là où certains vont adorer le côté "on prend les mêmes et on recommence" d'autres sortiront de la salle avec un goût plutôt fade dans la bouche, regrettant plus de surprises et moins de gnian gnian.

 

Vous l'aurez compris, Il faut aller le voir pour se faire son propre avis sur la chose. Car pour vous ce sera peut-être le film de l'année, qui sait ... ? N'hésitez-pas à partager votre avis avec nous, c'est juste en dessous ! 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com