Discussions entre apprentis auteurs #1: Le commencement

March 20, 2017

On s’installe devant un bon thé, c’est l’heure de l’introduction…

 

A tous ceux qui ressentent le besoin de coucher des mots sur le papier, à vous poètes, paroliers, romanciers, nouvellistes, journalistes ou même bachelier ou thésards… Cette rubrique est faite pour vous (un article sans prétention aucune qui vise simplement à échanger sur l’écriture en général, le but étant de discuter des pratiques qui nous correspondent quand on en vient à notre passion commune…).

 

Toutefois nous ne sommes pas là pour vous dire comment écrire, seulement pour explorer des pistes de réflexions qui pourraient éventuellement vous aidez à mieux écrire (et donc devrait laisser votre fierté intacte) (admirez comme je prends des gants). Nous mettrons en commun nos techniques, nos petits secrets, nos petits trucs, nos petites astuces qui nous permettent d’être plus efficaces, d’être meilleurs.

Cette nouvelle rubrique est là pour répondre à des questions que nous nous posons tous à un moment. Comment faire pour finir de la meilleure manière possible ce qu’on a commencé à écrire ? Comment ne pas s’arrêter en cours de route ? Comment ne pas se décourager ? Comment surmonter la page blanche ? Comment ne pas perdre le fil de ses propos ? Comment trouver l’inspiration ? Et tant d’autres encore.

 

 

Maylis : Je me suis souvent fait la réflexion, et je trouve que sous prétexte que l’art est une forme de loisir ou de passion, nous sommes beaucoup moins encouragés à poursuivre dans cette voie, du moins, pas comme si l’on avait une passion pour la biologie ou les mathématiques. Et sans soutien, de nombreux artistes finissent par jeter l’éponge et abandonne leur art.

 

Jordan : C’est vrai que je suis tout à fait d’accord avec toi, je me souviens qu’en grandissant, j’ai eu pas mal de confrontations avec les gens qui m’entouraient sur ce sujet-là, à savoir, tenter de faire de sa passion un métier ne rapporte pas d’argent et toutes ces stupidités qui me feraient tout casser dans la maison -rire-, et je trouve ça dommage car je reste intimement persuadé que beaucoup de voix se trouvent obscurcies à cause de ces foutaises. Et je pense que c’est un peu notre devoir en tant que vieux jeunes, ou jeunes adultes (ça dépend par quel côté on le prend) que de tout faire pour essayer d’apporter une réponse différente à ce genre d’argument.

 

Maylis : Je vois qu’encore une fois on est sur la même longueur d’onde ! On s’y met alors ?

 

Jordan : Ouaip’ !

 

Maylis : L’écriture comme toute forme d’expression artistique est une expression de la personnalité dont elle émane et il est forcément difficile de ne pas prendre certaines remarques ou conseils personnellement et de les accepter pour ce qu’ils sont : des moyens d’avancer et de s’améliorer. Qui ne s’est jamais senti blessé quand un ami à qui on fait lire un extrait pointe les défauts qu’il voit ? Alors certes c’est pour cela qu’on demande une relecture mais avouez quand même que secrètement on espérait entendre qu’il n’y avait rien à changer et que c’était parfait.

 

Jordan : Cela me rappelle tellement les premières fois où l’on a échangé nos premiers petits textes/chapitre -rire- j’avais vraiment peur de ce que tu allais dire, et en même temps j’avais envie que tu me dises clairement ce que tu en pensais. Ce genre de paradoxe complètement stupide mais en même temps tellement répandu ! Et puis les premières critiques sont tombées, je me suis posé en essayant de séparer mon cerveau émotionnel et mon cerveau rationnel pour essayer d’accepter cette critique tant attendue. Et tu avais raison, tu as souvent raison d’ailleurs et c’est pour ça que j’aime tant écrire avec toi, car je sais que tu vas apporter un regard fondamentalement différent, mais extrêmement complémentaire. Je pense que ça serait mon premier conseil, ne parler de cela qu’à des personnes proches de vous qui essaieront de vous tirer vers le haut et qui seront capables de dire les choses qu’il faut dire, et de remettre en perspective ce qui a cruellement besoin d’une dimension différente.

 

Maylis : Exactement ! J’ai d’ailleurs mis des années à m’ouvrir à d’autres personnes que toi afin d’avoir des opinions différentes, et plus ces personnes sont proches de moi, plus leur avis importe et plus leur critique est importante. Savoir accepter les conseils demande de la pratique. Plus encore, savoir les suivre demande de savoir les écouter. Et c’est là que le bât blesse. Je ne pense pas qu’il soit dans notre nature d’admettre nos faiblesses et pour les surpasser il faut commencer par les reconnaître et passer par ce travail d’acceptation de nos failles. Seulement à ce moment-là sommes-nous prêts à changer. Et c’est pour ça que mon premier conseil serait de ne se forcer à rien. Prenez votre temps !

 

Jordan : C’est vrai je pense qu’il faut prendre le temps de savoir où l’on veut aller, pourquoi écrit-on ? quel but cherche-t-on à atteindre ? Est-ce pour soi ? Pour les autres ? Je reste persuadé que pour écrire, et peu importe quoi écrire, il faut être honnête avec soi-même et essayer de prendre le plus de recul possible. Je me souviens en avoir beaucoup discuter avec toi. Et ça m’a beaucoup aidé…et ça continue de m’aider encore aujourd’hui.

 

N’essayez pas d’être quelqu’un d’autre, soyez honnête et vous verrez que vous n’en serez que plus motivé. L’écriture est le travail de l’âme, c’est en quelque sorte coucher son cœur sur le papier et lui donner l’opportunité de battre pour soi mais aussi pour tous ceux dont les cœurs si faiblissent. On vous dit à très vite pour la suite de cette conversation.

 

Donnez-nous votre avis sur l’écriture ! Quels sont vos conseils ? Vos habitudes pour être productifs ? Ça nous intéresse énormément de savoir quelles sont vos pensées à ce sujet. Et puis qui sait, vous pourriez peut-être avoir des surprises…

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com