Amoureux de ma femme de Daniel Auteuil

May 3, 2018

On a testé la dernière réalisation de Daniel Auteuil, Amoureux de ma Femme. Pour être tout à fait transparent, on voulait aller voir la dernière big production Escobar, avec, à l'affiche le couple Bardem-Cruz, mais voilà, ce mardi 1er mai, le froid et la grisaille étant de la partie à Paris, la foule parisienne s'était ruée sur les dernières places disponibles dans notre cinéma adoré. Pour changer, on s'est donc tourné vers une douce comédie française : Amoureux de ma femme de Daniel Auteuil et vous savez quoi? On a adoré !

 

Source : Allociné

 

 

Synopsis

 

Faute de merle, on mange des grives. Certes, mais on s'est quand même régalé. Nous n'avons pas vu le couple Bardem-Cruz en action sur grand-écran mais le duo culte Depardieu-Auteuil. Ce qui, vous le reconnaîtrez, n'est pas mal non plus ! Plus frenchy, plus comédie... La magie opère encore parfois.

Ce n'est pas pour rien que l'on a choisi d'y consacrer un article de blog. Nous vous conseillons vivement cette comédie gourmande mais légère, telle un songe...
En effet, tout commence autour d'un repas que deux amis prévoient d'organiser prochainement. L'un d'entre eux, Patrick, interprété par Gérard Depardieu, vient de quitter sa femme Laurence, pour une jeune rose d'origine espagnole nommée Emma, jouée par la sublime Adriana Ugarte, vue notamment dans Julieta, de Pedro Almodóvar. Il croise par hasard son ami Daniel(Daniel Auteuil) au détour d'une rue parisienne et insiste pour organiser un dîner avec lui et sa femme afin de leur présenter sa nouvelle conquête. Le problème c'est que l'épouse de Daniel, Isabelle(Sandrine Kiberlain) n'est pas friande de l'idée car elle est très amie avec l'ex-femme de Patrick; la laissée pour compte dont elle est solidaire. Le dîner s'organise quand même et Daniel tombe sous le charme de la belle Emma. Il se surprend alors à rêver de fuite romantique, de châteaux en Espagne...

 

 

Ôde à la rêverie

 

Cette comédie se transforme alors en une pièce poétique peuplée de rêves et de scènes théâtrales. En effet, le théâtre s'invite dans le jeu des comédiens qui prennent même le spectateur en aparté à plusieurs reprises. Des références à la scène sont d'ailleurs présentes, notamment à travers les nombreuses mentions par les personnages d'Emma et Daniel, d'Oncle Vania, chef-d'oeuvre d'Anton Tchekhov. Cette tragicomédie du 19ème siècle conte d'ailleurs elle-même l'histoire d'un homme qui jalouse et lorgne la femme d'un autre. Parce-que c'est ce que fait Daniel; il contemple Emma, telle une friandise qu'il ne peut s'offrir mais ne se résout à oublier. Plein d'imagination, c'est dans sa tête que le film s'opère finalement et c'est à mourir de rire

 

Source : Ados.fr

 

 

Le fantasme méditerranéen

 

Daniel, il rêve de fuir ce dîner aux bras de cette jeune brune à la robe rouge passion et au regard de braise. Et à travers elle, il rêve de méditerranée. Les clichés qui émanent de ces rêves et donc des représentations imagées de Daniel vont bon-train mais cela fonctionne à merveille.

Devant nos yeux, les songes de Daniel prennent forme; il s'imagine d'abord entonner une sérénade accompagné d'une guitarra flamenca, entourée d'une belle et grande famille espagnole, puis danser, endiablée, au son des castagnettes, discuter sous le soleil d'Ibiza, s'embrasser à bord de gondoles à Venise... On aperçoit même une photo des amants maudits Frida Kahlo et Diego Rivera, épinglée au-dessus du lit d'Emma, que se figure Daniel et dans lequel, il se voit bien entretenir une liaison. 

Le personnage se laisse alors happé par la Méditerranée; son accent chantant, sa spontanéité, sa chaleur...

 

Source : Le Parisien.

 

Le mariage dévoyé

 

Car finalement, dans les yeux d'Emma, Daniel ne voit pas seulement une belle méditerranéenne qu'il pourrait exhiber fièrement mais la jeunesse et la fouge qui peu à peu, ont disparu dans son propre couple. Pourtant, il l'aime son Isabelle, il clame haut et fort "la complicité intellectuelle" qui les unit. Comme s'il voulait se convaincre lui aussi que cela suffisait. Mais voilà, les années ont passé et la routine s'est installée dans le foyer confortable et soigné de ce couple embourgeoisé. 

Daniel Auteuil donne alors à voir une union à la fois stable, rassurante et fragilisée par les années et la douce idée d'une fuite, d'une rupture... Mais faut-il alors nécessairement choisir entre le confort ou la tentation? L'amour ou la raison? Paris ou le soleil? Le bonheur ou la stabilité? Mais est-ce que se marier c'est devenir raisonnable? Est-ce que l'on VIT dans le confort ? 
Au spectateur de se faire son opinion sur cette comédie, qui tout compte fait, nous a fait passer un moment très agréable; à partager sans modération. 

Olé !

 

Source : linternaute.com

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com