Coup de gueule électoral d’une citoyenne énervée

April 28, 2017

Dans moins de 10 jours ça sera fini. Quoi qu’il arrive ça sera (presque) fini. Oui, il restera encore 2 mois de campagne électorale pour les législatives mais au moins on sera fixé sur la voie que veut choisir notre pays.

 

Credits caricature: "Dosage mortel", Denis Pessin, 26.04.2017, sur slate.fr

 

 

Élire un président n’est jamais simple. On décide de l’avenir de la France pour les 5 prochaines années mais aussi souvent pour bien plus longtemps que ça car les réformes entreprises sont rarement réversibles ni totalement, ni immédiatement. Le choix que nous allons devoir faire le 7 mai va donc influer sur notre futur. Celui de l’Europe et du monde également si on veut être un peu mégalo.

 

J’entends ceux qui veulent voter Mme Le Pen parce qu’ils sont inquiets, parce qu’ils ont peur. J’entends, mais je ne comprends pas. Parce que je refuse d’avoir peur. Parce que je refuse de laisser les valeurs de notre pays être bafouées. Parce que je refuse de penser que nos libertés et les droits de l’Homme puissent être piétinés. Parce que je refuse qu’à la moindre difficulté nous nous renfermions sur nous même, nous protégeant du reste du monde en s’en excluant totalement.

 

J’entends également ceux qui ne veulent pas voter Mr Macron parce qu’ils sont en colère contre ce système qui les a oublié. J’entends, mais je ne comprends pas. Parce qu’il a certes ses défauts, il a certes ses failles, son programme n’est pas parfait et ne satisfait pas tout le monde mais au moins il n’est pas elle. Au moins il ne plongera pas notre pays dans une catastrophe économique dont on peinera à se relever. Au moins il ne jouera pas le jeu de l’autarcie face à l’Union Européenne quand au contraire nous devons aujourd’hui plus que jamais faire front commun pour la sortir de cette crise dans laquelle elle sombre. Peut-être n’améliorera-t-il pas nos situations individuelles mais il ne nous plongera sans doute pas dans un chaos collectif.

 

C’est pour ça que le 7 mai prochain j’irai voter Macron. Ce n’est peut-être pas le président que vous vouliez, mais quel autre choix avez-vous? Celui de l’abstention, du vote blanc, du vote nul ? Pourquoi ? Par protestation ? Choisir de ne pas voter c’est choisir de donner indirectement sa voix à Mme Le Pen. C’est considérer que les valeurs de Macron sont pareillement détestables et écœurantes que celles de Le Pen.

 

Voter blanc ou s’abstenir c’est voter Le Pen. Vous aurez beau dire que non, que ce n’est pas du tout ça, que je ne comprends rien, que vous ne votez pas Le Pen, que c’est un signe de révolte. Peut-être, mais au final le résultat reste inchangé. Un vote blanc ou une abstention est une voix de moins pour Macron, et donc un point de plus pour Le Pen. Et ne pensez pas que votre vote n’a pas d’importance. Parce qu’il en a, parce que la moitié de la France est dans votre cas et parce que si la moitié de la France agit comme vous, c’est elle qui se retrouvera demain au pouvoir.Choisir un président n’est jamais simple. Surtout quand les deux alternatives ne correspondent pas à nos valeurs. On décide de l’avenir de la France pour les 5 prochaines années.

 

 

 

Ferez-vous le choix du repli sur soi ? Ou ferez-vous le choix de vous battre pour que la France reste le modèle républicain et démocratique qu’il est aujourd’hui ? Sacrifier certaines de vos valeurs pour que celles qui font ce qu’est la France demeurent ? Ou refuser tout compromis au risque de détruire tout ce que nous prenons aujourd’hui pour acquis ?

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Pourquoi "The Sight"?

#1 

Avoir la vue, ou "The Sight", c'est voir la vie avec un regard peu ordinaire...
 

#2

Avoir la vue, c'est accepter de ne pas penser comme tout le monde...

 

#3

Avoir la vue, c'est tout simplement voir au delà des apparences...

© 2023 by Jordan R. Proudly created with Wix.com